Piège du portage salarial : les points à considérer

L'option du portage salarial gagne en popularité parmi les travailleurs indépendants qui souhaitent profiter des avantages d'une entreprise tout en préservant leur autonomie. Toutefois, il convient de saisir que cette alternative comporte également des risques qui peuvent engendrer des problèmes financiers et juridiques. Cet article met en évidence les risques potentiels et vous enseigne comment prendre les mesures appropriées pour préserver votre activité et votre situation financière.

Le piège du portage salarial : les coûts cachés

Le mal se dissimule dans les subtilités. En ce qui concerne le portage salarial, ce proverbe populaire se confirme une fois de plus. Effectivement, le piège du portage salarial réside dans les frais cachés que les entreprises de portage salarial prélèvent. Certaines entreprises de portage utilisent des marges arriérées en surévaluant certaines cotisations patronales. En réalité, ces coûts dissimulés sont une fraude. Ils peuvent rapidement :

A découvrir également : Trouvez votre prestation logistique au meilleur prix en ligne

  • s'accumuler
  • causer une réduction significative des profits de votre activité de portage salarial.

Comment faire face à cela ?

N'hésitez pas à solliciter plusieurs sociétés de portage lors de votre choix. Pendant la simulation, insistez pour obtenir un bulletin de paie. Le montant net mentionné doit être à peu près égal à ce que vous recevrez réellement une fois en mission. En plus des coûts de gestion, il est important de toujours comparer les tarifs en ligne proposés par les différentes sociétés de portage. Afin de garantir que votre entreprise de portage salarial :

Il est également recommandé de vérifier qu'elle est labellisée Zéro Frais Cachés. C'est un label de qualité indépendant reconnu par l'INPI. Chaque année, un cabinet indépendant effectue une évaluation des sociétés labellisées. Cela exige une transparence totale dans leur comptabilité et leur fiche de paie.

A découvrir également : Découvrez l'entreprise de désamientage incontournable à Lille

Point de versement de dividende à l’étranger

Chaque individu aspire à maximiser ses revenus, c'est naturel ! Il est néanmoins important de prendre garde au piège du portage salarial, car il est régi par de nombreux textes de loi, en particulier en ce qui concerne les avantages en nature. Vous travaillez en tant que salarié, donc l'article L1254-25 du Code du travail vous concerne. Les paiements que votre client effectue à votre entreprise de portage salarial ne peuvent porter sur ces quatre points :

  • coûts liés à la gestion
  • coûts professionnels
  • prélèvements fiscaux et sociaux : tickets restaurant, plan épargne entreprise ou retraite 
  • votre rémunération nette : l'indemnité d’apport d’affaires est incluse.

Il est tout simplement illégal de réaliser des montages fiscaux complexes avec des versements de dividendes à l'étranger !

Complexité de la législation

Le portage salarial est une profession soumise à des réglementations qui comportent de multiples nuances. Il est donc important de s'assurer que votre entreprise de portage respecte les réglementations en vigueur. 

Convention collective appliquée

La convention collective du portage salarial est obligatoire pour votre entreprise de portage. Le piège du port salarial : les entreprises de portage salarial ne sont pas autorisées à offrir d'autres services, tels que la mise en relation entre :

  • clients 
  • travailleurs indépendants. 

Il est probable que votre entreprise ait contracté une garantie financière.

En plus d'être une obligation légale, cette garantie financière vous assure une protection en cas de faillite de votre société de portage. Vous pourrez ainsi recevoir l'argent qu'elle a retenu à votre compte.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés